dans SÉCURITÉ SOCIALE

La note sur l’état et les perspectives des comptes de la sécurité sociale, effet covid-19 pris en compte, portée par les députées Annie Vidal et Marine Brenier, fait l’objet d’échanges ce matin dans le cadre de la mission d’information de l’Assemblée.

Les premières données connues confirment les chiffres annoncés par Gérald Darmanin lors de son audition au Sénat, fin avril dernier.

Les pertes de recettes tournent autour de 25 Mds € (19 Mds € pour les seules cotisations) et 6 Mds pour la CSG, TVA et Itaf. Ce chiffre est a minima car l’impact du report de paiement des cotisations (27 Mds € selon l’Acoss pour les seuls mois de mars et avril) voire l’annulation des charges sociales n’est pas suffisamment renseigné.

Côté dépenses, le chiffre de 8 Mds € de hausse de l’Ondam est adoubé sachant que les parlementaires estiment que le coût final pour l’Assurance maladie sera plus élevé, effet rattrapage des soins et coûts des primes aux personnels soignants et médico-sociaux mieux pris en compte.

Conséquence, le déficit des régimes de base et FSV pourrait dépasser les 41 Mds € « ministériels ». Le chiffre de 50 Mds € est évoqué ci et là.
Toute la question tient à la vitesse et l’ampleur de la reprise.

On notera donc l’extrême prudence des uns et des autres sur les projections à moyen terme.

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

dapibus commodo dictum luctus ut ante. ut nec elementum