dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

Parmi les changements de ce début de l’année, la traditionnelle revalorisation du Smic. Le montant horaire passe de 10,03 à 10,15 € brut. Pas de coup de pouce, cette augmentation de +1,2% correspond à l’application stricte de la formule réglementaire.

La « prime exceptionnelle pour le pouvoir d’achat », créée en 2019 pour répondre à la crise des Gilets jaunes, a été reconduite. Seuls les employeurs ayant mis en place un accord d’intéressement pourront la verser, jusqu’à fin juin prochain. Destinée aux salariés dont le salaire est inférieur à trois fois le Smic, elle sera exonérée d’impôt, de cotisations et de contributions sociales.

Autre nouveauté, le prélèvement à la source est étendu aux employés à domicile. L’impôt sera donc déduit du salaire versé par le particulier employeur.
La dernière étape de la suppression du régime des travailleurs indépendants s’est également concrétisée le 1er janvier dernier.
Les paniers de soins « 100% santé » sont entrés en vigueur pour les lunettes et une partie des prothèses dentaires. Et le taux de remboursement de l’homéopathie passe de 30 à 15% (déremboursement total en 2021).

Les retraites inférieures à 2 000 € sont réindexées sur l’inflation (+1%), les pensions dépassant ce montant sont réévaluées de 0,3%. Enfin l’Aspa, est portée à 903,20 €.


 Photo : Shutterstock
Articles récents

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

fringilla ultricies mattis tempus massa dolor Curabitur efficitur. commodo