dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

Réunis en commission spéciale, les députés ont adopté dans la nuit de vendredi à samedi, le projet de loi de révision des lois bioéthiques.

Près de 2 000 amendements ont été déposés à cette occasion. Pas de changement majeur, malgré de vifs débats, dans le texte initial hormis la suppression de la mention d’une évaluation «psychologique» pour pouvoir accéder à la PMA ainsi que l’inscription de la mention précisant que l’accès à la PMA ne peut être discriminé en fonction «du statut matrimonial ou de l’orientation sexuelle».


Publié dans La Lettre du 16 septembre 2019 – Photo: Patrick Bonjour / Cocktail Santé
Articles récents

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

vulputate, sem, elementum venenatis, mattis quis eleifend dictum