dans ASSURANCE MALADIE

Quelque 250 000 demandes d’arrêts de travail ont été formulées par des personnes vulnérables sur « declare.ameli.fr », selon Les Echos.

Pour rappel, une procédure dérogatoire permet de bénéficier d’arrêt de travail sans prescription médicale, après enregistrement sur la plateforme de l’Assurance maladie. «Dans près de trois demandes sur quatre, [la caisse nationale] identifie effectivement que l’état de santé de l’assuré justifie bien un arrêt de travail et le délivre», indique la Cnam au quotidien économique. Dès lors, environ une demande sur quatre est rejetée.

Deux conditions sont en effet indispensables pour se passer d’un rendez-vous avec un médecin : être atteint d’une des pathologies identifiées par le Haut Conseil de santé publique et être placé en ALD.


Illustration : Capture d’écran
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

venenatis Praesent suscipit commodo tempus leo. felis Curabitur eget