dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

La ministre des Solidarités s’est rendue mardi devant un conseil d’administration exceptionnel de la Cnaf.

Elle a souligné le “rôle social primordial de la branche famille“, et a pris plusieurs engagements dans le cadre de la future Cog. Parmi eux : favoriser l’accueil des enfants handicapés dans les crèches et soutenir l’accompagnement de la parentalité par “une politique plus structurée“. Agnès Buzyn veut aussi accroître le taux de recours aux minima sociaux, et aller plus loin dans la simplification de l’accès aux droits. Ce chantier passera par une harmonisation des bases ressources et la suppression des pièces justificatives inutiles via la déclaration sociale unique et au prélèvement à la source. Enfin, le pilotage des crédits d’action sociale des CAF évoluera “pour rendre cette politique plus lisible dans les territoires. De son côté, Jean-Louis Deroussen, président de la caisse nationale, a attiré l’attention de la ministre sur les emplois aidés et le Fonds national d’action sociale (Fnas).

Le départ de Daniel Lenoir, directeur général sortant de la Cnaf, a été confirmé. Il continuera d’assumer ses fonctions jusqu’à la nomination de son successeur. Le choix de ce dernier sera entériné “avant la fin octobre” par une nomination en Conseil des ministres.


Publié dans la Lettre n° 813 du 21 septembre – Crédit photo: Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés
elit. justo Aliquam facilisis neque. dolor
Laure de la Breteche