dans PRÉVOYANCE

Les télétravailleurs sont 84% à vouloir continuer à exercer leur activité professionnelle à distance, selon une nouvelle étude de Malakoff Humanis, publiée hier et réalisée en mai dernier.

Leur proportion grimpe de 11 points par rapport au mois précédent. Et 44 % (+12 points) souhaitent même demander le télétravail de manière régulière. Cette proportion monte à 50 % dans les entreprises de plus de 1 000 salariés.
Au global, 73% des télétravailleurs sont satisfaits, une progression de + 7 points par rapport au mois d’avril et +12 points pour les « primo télétravailleurs ». Ces derniers sont également 43% à estimer que la crise sanitaire a eu un impact positif sur leur appréciation. Sont évoqués le sentiment d’avoir plus de souplesse et de flexibilité, une plus grande autonomie et davantage de responsabilisation. Des risques existent toutefois en matière de santé au travail : 31% des salariés mentionnent des conséquences négatives sur leur santé psychologique et 48% des difficultés à se déconnecter de leur travail.

Autre enseignement de cette étude, un quart des arrêts de travail prescrits en avril étaient liés au Covid-19. Le GPS anticipe une possible hausse de ces arrêts compte tenu de l’important renoncement aux soins (34% des salariés en avril), mais aussi de l’augmentation des risques psychologiques liés au retour en entreprise et à l’utilisation des transports en commun.


Illustration : Freepik
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

ut velit, consequat. Curabitur odio facilisis nec ante. fringilla