dans PRÉVOYANCE

Les différentes parties prenantes du 100% santé dans le secteur de l’optique étaient réunies mardi dernier, sous la houlette de Mathilde Lignot-Leloup, directrice de la Sécurité sociale (DSS).

Les syndicats d’opticiens, les représentants d’ophtalmologues, les fédérations représentatives des Ocam, la Cnam, la DGCCRF, la DGT, la Drees, et France Assos Santé étaient rassemblés pour ce nouveau comité de suivi. Cette réunion visait à faire le point sur le démarrage de la réforme.

Le Copil est en particulier revenu sur les difficultés techniques rencontrées pour la facturation au mois de janvier notamment suite à la nouvelle nomenclature pour les lunettes remboursables et au formalisme des nouveaux devis. « L’ensemble des participants soulignent que ces difficultés sont en passe d’être résolues et réaffirment leur volonté de travailler ensemble à lever les dernières restantes », souligne la DSS. Elle évoque également la mise en place « d’outils de diffusion des réponses aux questions juridiques et techniques ».

Le tiers-payant était également au menu de cette rencontre, alors que des difficultés d’application sont soulevées depuis le début de l’année et l’entrée en vigueur du 100% santé.Son suivi « fera l’objet d’un suivi régulier ».


 Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

ut id, vulputate, felis efficitur. elit. commodo Curabitur eleifend consectetur quis,