dans PRÉVOYANCE

Unéo, première mutuelle de la Défense, a dévoilé, en fin de semaine dernière à l’occasion de ses vœux, son plan stratégique 2019-2024. Il repose sur deux maîtres-mots : “rassembler et conquérir”.

“Avec ce plan, la mutuelle veut développer son positionnement auprès de la communauté défense-sécurité et s’allie à ceux qui se reconnaissent dans ses valeurs, tout en garantissant ses équilibres et son caractère résolument affinitaire”, a souligné le général Jean-François Furet-Coste, son président.

La feuille de route s’articule en 4 piliers :

  • renforcer la préférence pour Unéo de ceux qui appartiennent à la communauté défense et de leurs proches ;
  • accompagner ses adhérents et leur famille dans leur parcours de vie en étant à la hauteur de leur engagement ;
  • poursuivre la modernisation de l’entreprise et cultiver le lien qui unit les adhérents, les élus et les collaborateurs de la mutuelle afin d’enrichir l’excellence du service ;
  • promouvoir son modèle affinitaire dans l’optique de construire des solutions partagées avec d’autres acteurs non lucratifs de l’économie sociale et solidaire.

Ce plan est le fruit d’un travail “collaboratif et itératif” conduit depuis septembre 2017 avec la gouvernance (administrateurs et délégués), le comité de direction, les collaborateurs. “Les partenaires stratégiques militaires et mutualistes d’Unéo ont également été associés à la démarche”, souligne la mutuelle.

Quentin Bériot, directeur général, assurera sa mise en place.

Unéo protège plus de 1,1 million de personnes pour 654 Ms € de cotisations. Elle est référencée par le ministère depuis 2011 et a été confortée lors de la deuxième vague. Toutefois, elle alerte sur le choix d’une partie des jeunes engagés de reporter leur adhésion et souligne que les différents acteurs du référencement ainsi que le ministère “devront y apporter une attention toute particulière”.


Publié dans la Lettre du 28 janvier 2019
Articles récents
fringilla massa dapibus vel, Curabitur commodo amet, odio eget elit.