dans EUROPE & INTERNATIONAL

Le président américain a annoncé vendredi dernier un plan pour réduire le prix des médicaments aux Etats-Unis. Mais pour Donald Trump, sa réussite implique une hausse des prix en Europe.

Outre-Atlantique, environ la moitié des tarifs sont libres, le restant étant négocié par les laboratoires avec les assureurs et les grossistes. En revanche, quasiment tous les Etats européens appliquent une politique de régulation des prix, notamment la France. Résultat, les marges des laboratoires aux Etats-Unis sont trois à quatre dois supérieures à celles réalisées sur les marchés japonais ou européens. En conséquence, l’addition est particulièrement élevée pour les patients américains, ceci entrainant des difficultés de solvabilisation.

Une vraie bataille va donc s’engager avec les Etats européens pour permettre aux laboratoires d’être autorisés à revoir leur prix à la hausse.

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

Praesent quis, mattis vel, tempus consequat. leo. at
Conférence de Tallinn