dans POLITIQUE DE SANTÉ

Le LEEM, en collaboration avec le think tank Futuribles, présentait jeudi dernier les principales conclusions de ses travaux d’analyse prospective autour du thème « Comment anticiper le futur de l’innovation pour être bien soignés en 2030 ? ».

Pour cette initiative, un panel de 30 experts de très haut niveau dans le domaine médical ont été réunis pour définir quelles dynamiques actuelles et futures impulseront les transformations majeures de notre système de santé tant au niveau des traitements thérapeutiques que des modèles d’organisation qui les accompagneront. Un travail de prospective qui a permis d’isoler trois grandes tendances :

La montée en puissance des dispositifs de santé publique en vue de lutter plus efficacement contre les facteurs de risque (alcool, tabac, addiction, …) avec un meilleur ciblage des actions à mener et une utilisation accrue des leviers que sont les collectivités locales et les entreprises

L’intronisation du foyer du patient comme le premier lieu de soins grâce à l’intégration accrue du numérique et des nouvelles formes d’organisation de la médecine de ville à l’instar de la délégation de taches du médecin vers les auxiliaires médicaux et les pharmaciens

L’émergence de la médecine prédictive et de précision

Afin de mieux accompagner ces transformations, le LEEM et les acteurs de l’écosystème de santé préconisent d’ouvrir 10 chantiers pour permettre un accès durable et équitable des patients aux traitements et solutions les plus innovants car demain, « ce ne sera plus au patient de s’adapter au système de santé mais au système de s’adapter au patient » comme le précisait Philippe Lamoureux, DG du LEEM, en clôture de cette présentation.


Publié dans la Lettre du 18 mars 2019 – Photo : Leem
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

venenatis, porta. Aenean quis neque. consectetur velit, ut nec