dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

Suite au tollé provoqué par la suppression des pensions invalidité dans le calcul des primes d’activité cet été, le mode de calcul initial vient d’être rétabli.

Rappelons que pour élaborer le montant de la prime d’activité, les Caf additionnaient revenus et pensions ou rente accident du travail-maladie professionnelle (AT-MP) pour le calcul de la prime.

Du coup, les invalides travaillant à temps partiel pour des petits salaires ne les voyaient plus compensés par cette prime. Instauré en 2016 par le gouvernement de Manuel Valls, ce mode de calcul visait à ouvrir son accès aux personnes travaillant à temps partiel touchant une pension, une rente ou l’AAH (allocation adulte handicapé). Et ce, à revenu équivalent à ceux des autres salariés allocataires.

Au début de l’été, cet accès avait été suspendu pour les invalides et les AT-MP, mais l’AAH restait considérée comme un revenu d’activité pour ce calcul. Cette prime d’activité bénéficiait à 7 000 personnes, sur les 250 0000 pensionnés d’invalidité en emploi et elle représentait un montant moyen de 158 € par mois.

Fin août, le mode de calcul initial a donc été rétabli de manière temporaire, une affaire à suivre.


Publié dan la Lettre n°980 du 4 septembre 2018 – Crédit photo: I. Fernandes/ Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

quis Donec pulvinar vel, libero. ut leo.