dans ASSURANCE MALADIE

C’est dans le cadre de son nouveau siège national à Bobigny que la CCMSA organisait hier sa conférence de presse de rentrée. A cette occasion, Thierry Manten (1er vice-président) a indiqué que les revenus moyens des agriculteurs ont légèrement progressé, soit entre 13 000 et 15 000 € en 2016 grâce notamment à la baisse des charges. Sur les dispositifs mis en place par la Caisse, il est à noter le succès de l’initiative des cellules pluridisciplinaires de maintien en emploi qui vise à accompagner les actifs salariés et non-salariés agricoles en risque de désinsertion professionnelle pour notamment des questions économiques ou de santé et en parallèle, le déploiement réussi du plan d’aide au répit qui permet à un agriculteur en situation d’épuisement professionnel de bénéficier d’un service de remplacement au travail. L’objectif des 4 000 bénéficiaires d’ici fin 2017 est en bonne voie. Seule ombre au tableau, le ministère de l’Agriculture n’a pas encore statué sur le maintien de ce service pour 2018. La CCMSA se tient prête à prendre le relais si besoin via ses fonds dédiés à l’action sociale.

Pour ce qui est du PLFSS cru 2018, le CA de la CCMSA a émis un avis globalement défavorable estimant que le volet cotisation n’est pas satisfaisant et que la suppression du RSI, et la fin de la notion de guichet unique en découlant, n’était pas la solution la plus à même de répondre aux attentes des travailleurs indépendants.


Publié initialement dans La Lettre n°826 du 11 octobre 2017 – Photo: Nouveau siège national à Bobigny – CCMSA
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider