dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

La proposition de loi visant à favoriser la reconnaissance des proches aidants, déposée par la sénatrice Jocelyne Guidez (Union centriste), a été adoptée le 9 mai par un ultime vote à l’Assemblée nationale.

Le texte prévoit d’intégrer la conciliation vie professionnelle/ vie personnelle des salariés proches aidants dans la négociation collective des branches. Il étend également l’expérimentation du relayage aux agents publics travaillant dans les établissements médico-sociaux.
En revanche, l’indemnité de proche aidant, prévu par la version initiale de la PPL a été supprimée, compte tenu de la prochaine réforme consacrée à la perte d’autonomie et au grand âge, annoncée par le gouvernement.

Publié dans La Lettre du 10 mai 2019 – Photo: Eric Durand / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

ipsum felis lectus Phasellus Sed Curabitur ut ut dictum Aliquam Lorem adipiscing