dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

Elisabeth Laithier, adjointe au maire de Nancy et co-présidente du groupe de travail « Petite enfance » de l’Association des Maires de France (AMF), a remis son rapport à Agnès Buzyn et Marlène Schiappa, mardi dernier.

« Ces travaux visent à élaborer un référentiel de bonnes pratiques et améliorer la transparence de l’attribution des places en crèche », souligne un communiqué. Ils interviennent alors que le plan pauvreté, présenté en septembre par Emmanuel Macron, prévoit de concentrer les efforts sur la petite enfance. Un certain nombre de mesures sont déjà prévues par la COG 208-2022 de la Cnaf, notamment le bonus « mixité sociale » et le tiers payant pour le complément mode de garde pour l’accueil individuel, dès 2019. La feuille de route de la branche famille prévoit aussi un bonus « territoires » pour développer les modes d’accueil dans les zones les plus fragiles en diminuant le reste à charge des communes dont la population est la plus pauvre. Par ailleurs, 300 crèches à vocation d’insertion professionnelle devraient voir le jour d’ici 2020.

Le « vade-mecum » de l’AMF se présente comme « outil synthétique d’aide à la décision ». Une charte d’approbation des orientations est proposée à la signature des élus locaux.

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

massa quis, mi, elit. elit. consequat. ante. commodo