dans Inclassable

Dans l’édition 2018 de son traditionnel rapport public annuel, la Cour des comptes consacre un chapitre à la politique vaccinale, dans le prolongement de sa précédente enquête de 2012.

Les Sages de la rue Cambon pointent des couvertures « parfois lacunaires »avec des taux de vaccination inégaux. Toutefois, ils saluent « la remobilisation récente des pouvoirs publics ». Ainsi l’extension de l’obligation vaccinale » clarifie le message de santé publique adressé aux parents, de manière à remédier à des comportements d’évitement ». Son coût de 12 Ms € pour 2018 est par ailleurs jugé  » modeste « pour l’Assurance maladie.

Autre dossier traité par la Cour, la dette des hôpitaux.

Les magistrats notent une  » amélioration fragile  » de 30,8 Mds€ en 2014 à 29,8 Mds € en 2016 mais le niveau reste élevé après des investissements massifs dans le cadre des Plan hôpitaux de 2007 puis 2012. En tout 319 établissements publics de santé étaient en « situation d’endettement excessif  » en 2015. La juridiction financière s’inquiète d’une reprise probable de l’investissement avec une nécessaire  » vigilance accrue ».

Consulter le rapport


Publié dans la Lettre N°890 du 8 février 2018 – Photo: Luc Seba / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

risus. felis Aliquam ipsum risus venenatis justo Aenean Curabitur porta.