dans ASSURANCE MALADIE

Après le « bouclage » de la négociation conventionnelle avec les dentistes, les pharmaciens d’officine ont pris le relais, le 22 février dernier.

 

Début janvier, Marisol Touraine a transmis sa lettre de cadrage à Nicolas Revel, directeur général de l’Uncam. « Le premier objectif de la convention est de mettre en œuvre une modification des conditions de la rémunération des pharmaciens, qui devra permettre de limiter l’impact de la variation du prix de certains médicaments », précise la feuille de route établie par la ministre de la Santé. A noter que certaines modifications ont déjà été introduites via la Rosp qui pourra encore être adaptée. Deuxième axe: « Assurer une meilleure prise en compte des missions des pharmaciens dans le conseil et l’accompagnement des patients ». Enfin, le troisième objectif porte sur l’accompagnement du réseau avec l’attribution d’une « aide ciblée à certaines officines indispensables dans les territoires sous-denses ». Ces orientations ont été validées par le conseil d’administration de l’Uncam, le 26 janvier.

Côté syndicats, la Fspf et l’Uspo ont adressé un courrier commun à la ministre en amont de cette négociation, appelant eux aussi à une évolution du mode de rémunération, du réseau officinal, et du métier. Parmi les revendications : impliquer le pharmacien d’officine dans la coordination des soins, développer le rôle du pharmacien correspondant, privilégier la rémunération à l’acte de dispensation, etc.

D’après Les Echos, l’assurance maladie n’est pas hostile à l’instauration d’un honoraire minimum lorsque la marge plus l’honoraire perçus pour une dispensation sont en dessous de 3-3,5 €, demande également formulée par les syndicats. De nouveaux honoraires pourraient également concerner les « médicaments spécifiques », voire même les substances destinées aux malades chroniques, les antibiotiques et les antidépresseurs.

La négociation, qui porte sur un avenant au texte actuel, devrait se prolonger jusqu’en mai.


 -Texte paru dans Les Lettres ESE du 19 janvier 2017 (N°702) et du 26 janvier (N°707) – Photo: Cocktail Santé
Articles recommandés
Nullam porta. diam dolor vulputate, ante. mattis quis,