dans PRÉVOYANCE

Les conseils d’administration de Malakoff Médéric et Humanis ont adopté mercredi dernier, le principe de leur rapprochement le 1er janvier prochain. « Ils vont à présent mettre en œuvre les procédures sociales et réglementaires préalables à l’engagement de travaux opérationnels de rapprochement en vue de constituer un acteur majeur de la protection sociale complémentaire (retraite et assurance de personnes) », souligne un communiqué commun.

La gouvernance du futur ensemble sera assurée par une nouvelle association sommitale et par la mise en place d’une Sgam. Le groupe disposera de fonds propres combinés de 6,9 Mds d’euros et d’une solvabilité combinée de plus de 200% (sur la base des agrégats de 2017). Le calendrier des chantiers de convergence sociale et opérationnelle sera précisé dans les prochains mois. « Ce projet de rapprochement va permettre de construire un groupe plus fort, confortant la pertinence de notre modèle, améliorant la protection sociale de nos clients grâce à la complémentarité de nos savoir-faire, accélérant la capacité d’innovation et renforçant notre culture de service, grâce à l’engagement de tous les collaborateurs », souligne Thomas Saunier, directeur général de Malakoff Médéric. De son côté, Olivier Mesnard, son homologue chez Humanis, pointe « une ambition et des valeurs communes ».


Publié dans la lettre du 18 juin 2018
Articles récents

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

dolor elementum massa mattis dolor. Donec ut