dans LIBRES PROPOS & ÉDITOS

Simone Veil vient de nous quitter.

Évidemment, de nombreux hommages lui sont rendus. Ese prend sa part dans ce triste moment pour rappeler que Simone Veil fut la marraine de notre périodique tout comme René Teulade fut, en son temps, notre parrain.
Une alliance assez étonnante au demeurant et des souvenirs émus d’une époque révolue.
Nous rendons hommage à une grande dame du social, au caractère certes trempé, mais qui gardait le cap de la justice et de la solidarité.
Nous sommes quelque part un peu orphelins de ces hommes et femmes, qui par leur empreinte et leur parcours, marquent fortement une génération.
Adieu madame Veil.

Publié dans La Lettre du 30 juin 2017 – Photo: Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles récents

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider