dans PRÉVOYANCE

L’Anem (Association nationale des employeurs de la Mutualité) a présenté la semaine dernière une enquête Ifop sur les salariés mutualistes de – de 35 ans, réalisée par l’Ifop, en partenariat avec le CJDES (Centre des jeunes dirigeants de l’économie sociale).

Principal enseignement : le taux élevé de satisfaction chez ces jeunes collaborateurs, 83%, “nettement supérieur à la moyenne” de cette classe d’âge (76%). Il s’explique par plusieurs facteurs notamment le niveau d’autonomie dans le travail (93% de satisfaction), l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle (92%), l’ambiance de travail (89%), l’intérêt du travail (89%) et son contenu (87%).
Autre atout pointé par cette étude: “la qualité des relations avec l’entourage professionnel” (97%) et avec leur responsable hiérarchique direct (87%).

Enfin 9 personnes interrogées sur 10 ont une bonne image de leur entreprise. D’une manière générale, le secteur mutualiste bénéficie d’a priori positifs : 89% des jeunes salariés en avaient déjà une bonne image avant d’y travailler.
Cependant, seule une minorité avait reçu des informations ou une formation suffisantes sur la Mutualité et les mutuelles avant de rejoindre leur entreprise. 79% affirment bien les connaître aujourd’hui.

Publié dans la Lettre 1er juillet 2019 – Illustration : Microone / Freepik
Articles recommandés
id Praesent in quis sed tristique sit