dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

Quelque 279 200 familles ont perçu un complément d’activité fin 2017, selon le dernier rapport de l’Observatoire national de la petite enfance.

Parmi elles, 277 600 bénéficiaires de la PreParE, mise en place en 2015 et remplaçant progressivement les autres compléments d’activité.

Entre 2016 et 2017, le nombre de bénéficiaires du complément d’activité diminue de 32% (131 400 familles en moins), soit le plus fort recul depuis la création du complément d’activité en 1991.

Les pères représentent seulement 6,2% des bénéficiaires. Une proportion qui « reste faible au regard de la forte incitation au partage de la prestation depuis 2015 », souligne la Cnaf.

D’après les dernières données disponibles, 58% des enfants sont accueillis dans le cadre d’un mode de garde formel : 33,4% par des assistant(e)s maternel(le)s, 18,5% par des crèches et 4,1% en école maternelle. « La couverture des besoins progresse d’un point par rapport à l’année précédente, grâce notamment à l’ augmentation du nombre de places en crèches », relève la caisse nationale.

Par ailleurs, 79% de l’ensemble des familles obtiennent le mode de garde souhaité initialement, mais cette proportion tombe à 41% pour celles privilégiant un a accueil en établissement collectif.


Publié dans la Lettre du 2 avril 2019 – Photo : Jeanne Frank / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

massa odio ut ultricies mi, libero sed Donec nec tempus