dans ASSURANCE MALADIE

Les rapports Ucanss 2017 viennent de paraître, l’occasion pour ESE de rappeler les grandes données. Les mutations organisationnelles de la Sécurité sociale seront très présentes dans le quinquennat d’Emmanuel Macron. Raison de plus pour pointer les analyses et projections des grands acteurs. L’Ucanss en premier lieu.

Le régime général, un employeur majeur

Le bilan 2017 de l’Ucanss et la Commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle (CPNEFP) est axé sur une hausse des embauches (6 708 personnes en CDI et 6 445 personnes en CDD recrutées au cours de l’année 2016) faisant du régime général un employeur majeur face aux besoins des organismes. En effet, les récents chiffres montrent que « sept salariés sur dix exercent dans des organismes de plus de 500 salariés et plus. 63,8  % des collaborateurs relèvent de la catégorie des employés, contre 67,2 % en 2011 ».

Le rapport établit une stabilité du nombre d’organismes, après la restructuration des réseaux initiée par les COG de 2008 amenant un élargissement de la taille moyenne des organismes, malgré la réduction du nombre (environ 23 % de moins qu’en 2011). De fait, il est facile de constater que les effectifs se concentrent dans les entreprises de plus de 500 salariés «  seulement 1,3  % des effectifs en 2016 travaillent dans des organismes de moins de 100 salariés, contre 4  % en 2011 ».

Ces entreprises à fort effectif représentent 93,8 % dans la branche retraite, 40 % dans la branche maladie, 33,3 % dans la branche recouvrement et 21,4 % dans celle de la famille. Cette répartition s’équilibre entre 2011 et 2016 (voir le graphique).

Le rapport emploi énonce également la répartition selon l’âge des salariés, avec « dans le régime général, 48,6 % des salariés qui sont âgés de moins de 45 ans et 51,4 % des salariés qui ont 45 ans et plus ».

L’Ucanss observe une nette augmentation de la tranche d’âge des 40-44 ans depuis 2011, tandis que celle des 25-39 ans a plutôt stagné, contrairement à la tranche des 55-59 ans qui est la plus « représentée ». On peut dire que l’évolution démographique précédemment exposée encourage un certain nombre d’actions en termes de recrutement, de mobilité avec, en appui, « les évolutions législatives et réglementaires, le développement du numérique et du travail en réseau ». De manière globale la répartition par tranche d’âge de la branche maladie reste homogène, néanmoins elle affiche une tendance pour un léger recul de la branche maladie face à la famille.

En 2016, 68,3 % des salariésont bénéficié d’une formation

Le rapport souligne un effort consenti en matière d’accompagnement des salariés en termes d’intégration, d’évolution professionnelle et de développement de la qualification.

Dans ce document, l’Ucanss met en exergue les dispositifs déployés pour l’accompagnement des « publics éloignés de l’emploi et/ou peu qualifiés » et, d’autre part, le développement des actions de tutorat à travers les plans de formation ; perçus comme « le moyen d’organiser, de construire et d’accompagner » les salariés dans l’évolution de leur parcours professionnel.

Le rapport dresse le tableau de l’accès à la formation selon le profil ou la situation du salarié et montre que « le pourcentage des salariés du régime général ayant bénéficié d’une action de formation (tous dispositifs d’accès à la formation confondus) s’établit à 68,3 % en 2016 (contre 61,4 % en 2015) ». Ce chiffre élevé traduit une vitalité de la branche, notamment soutenue par le niveau d’investissement, soit 5 % de la masse salariale en 2016 (près de 259 millions d’euros consacrés aux dépenses de formation, contre 247,1 millions d’euros en 2015) et le recours par l’ensemble des organismes du régime général à la formation à l’endroit de leurs salariés. Ces fonds que les organismes du régime général de Sécurité sociale mobilisent sont principalement issus « de ressources intégrées dans les budgets de gestion administrative (GA) des caisses conformément à leur CPG et à la COG passée entre leur caisse nationale et l’Etat ».

 

Articles récents
Praesent Aliquam felis dapibus quis, eleifend neque. amet, elit. accumsan commodo adipiscing