dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

300 à 600 Ms d’€ par an, voilà l’enveloppe nécessaire au sauvetage des département, après des années de sous-compensation des allocations individuelles de solidarité.

En remettant leur rapport sur le sujet au gouvernement, Alain Richard et Dominique Bur ont évalué à 300 Ms d’€ le budget nécessaire à stabiliser le reste à charge des départements sur ces dispositifs (RSA, aides aux handicapés PCH, aides aux personnes âgées APA).

Ils proposent de porter l’enveloppe à 500 ou 600 Ms d’€ annuels pour redonner des marges de manœuvre aux de 30 à 40 départements les plus en difficulté dont le reste à charge est supérieur à la moyenne nationale pour ces aides.

Le document servira de base à Édouard Philippe pour essayer de mettre fin à la crise budgétaire récurrente de des conseils départementaux les plus impactés par la hausse du nombre de ces allocations.

Articles recommandés
tristique ante. leo. elit. in Praesent ultricies sem, Curabitur ut