dans ASSURANCE MALADIE

Au lendemain du débat entre Emmanuel Macron et deux journalistes « offensifs » sur la question des moyens des hôpitaux et des Ehpad, l’avis du Comité d’alerte des dépenses d’assurance maladie prend un relief particulier.

Grosso modo, l’Ondam 2017 a été respecté grâce au gel (excessif laissent sous-entendre les membres) des crédits hospitaliers, en dépit des 250 Ms débloqués en mars dernier. A contrario, le sous-Ondam soins de ville risque de dépasser son objectif pour 2018 (comme en 2017). Effet base, gel des crédits, impact des revalorisations, le charivari des chiffres est là : il faudra attendre l’avis complet de mai prochain pour se prononcer. Deux choses semblent claire: l‘Ondam hospitalier est sous-consommé pour cause de baisse de tarifs, de baisse de volume d’activité et de gel élevé de crédits; a contrario, l’Ondam ville est régulièrement dépassé pour cause de volume d’activité supérieur notamment pour les soins paramédicaux (ce qui est logique) et des revalorisations des tarifs des professions de santé libérales. Second constat : la construction et la régulation de l’Ondam sont désormais caduques car déconnectées des réalités et des besoins de réorganisation de l’offre de soins.


Initialement publié dans la Lettre du 17 avril 2018 – Crédit Photo: Luc Seba / Cocktail Santé
Articles récents

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

felis nec tristique Aenean ut venenatis non