dans PRÉVOYANCE

Après plus de 4 ans de gestation, la fusion des activités de retraite complémentaire des GPS Agrica, Audiens, B2V, IRP Auto et Lourmel est désormais opérationnelle depuis le 4 avril. Deux institution de retraite complémentaire (IRC) ont été créées : Alliance professionnelle Retraite Agirc et Alliance professionnelle Retraite Arrco, avec effet rétroactif au 1er janvier dernier. Elles fusionneront logiquement début 2019 avec la création du régime unifié.

Ces IRC gèrent la retraite complémentaire de près d’un Français sur cinq, représentant 18 % du total de l’Agirc-Arrco. Le seuil minimum de 10 % imposé par l’Ani de 2013 est donc largement dépassé. Au total, elles représentent 11 Mds € de cotisation pour 618 000 entreprises, 4,1 millions d’actifs et 3,8 millions de retraités.

« La création des deux institutions constitue une réponse originale aux évolutions des systèmes de retraite en France. Elle renforce la solidarité au service de grands secteurs professionnels : agriculture, assurances, automobile, BTP, culture, enseignement privé, industries graphiques… Elle apporte également des réponses adaptées aux attentes spécifiques de ses clients, dans le respect de leur diversité, et permet d’assurer une qualité de service optimale au meilleur coût », soulignent les groupes concernés.

Les deux IRC sont administrées par des représentants de chacun des GPS. Les membres de l’Alliance Pro conservent la gestion de leur activité retraite et la relation directe avec leurs adhérents entreprises, salariés, retraités.

L’activité commune se limitera au seul champ de la retraite complémentaire et n’inclura donc pas l’assurance de personnes, conformément à ce qu’avait annoncé les différentes parties.

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

Donec id, ante. eget dolor venenatis Nullam Lorem