dans PRÉVOYANCE

AG2R La Mondiale Matmut, né officiellement le 1er janvier dernier, présentait hier ses premiers résultats agrégés. André Renaudin, directeur général du a salué « une année de référence pour le nouveau groupe ».

  • Le résultat net combiné s’élève à 370 Ms €. Les fonds propres atteignent 8,1 Mds € (+77% en 5 ans), soit un ratio de solvablité de 220%.
  • La collecte brute globale est de 31,6 Mds € (+1,1%), dont 19,7 Mds € pour la retraite complémentaire (+1,5%). Les cotisations assurantielles représentent 11,9 Mds €, dont 3,9 Mds € en prévoyance santé (-0,4%), 1,7 Md € en IARD (+3,3%), et 6,2 Mds en Assurance vie (+0,4%).
  • La prévoyance, progresse de +3,2% à 1,53 Md €, tirée par les contrats individuels (+8%), avec l’entrée en combinaison de Mutlog et Mutlog Garanties dans le périmètre Sgam Groupe Matmut. La dépendance recule en revanche de -5,4%. Le collectif augmente grâce à des  régularisations sur antérieurs et une hausse de cotisations consentie par une branche professionnelle importante.
  • La santé affiche un repli de -2,6% à 2,36 Mds (860 Ms en contrats individuels, -1,5%, et 1,5 Md en contrats collectifs, -3,3%). Sur le segment individuel, la « légère baisse » s’explique par l’érosion des portefeuilles de mutuelles liée à l’Ani de 2013, malgré le « dynamisme » d’Ociane Matmut qui diffuse désormais ses offres dans l’ensemble du réseau, sur tout le territoire (et non plus uniquement en Aquitaine).
  • La priorité du groupe a été « la poursuite de l’amélioration des équilibres techniques », en particulier sur le champ du collectif.
  • En épargne, la progression est de +21% à 4,3 Mds €, liée à la hausse de l’épargne « grand public ». L’épargne retraite supplémentaire recule de -29% à 1,797 Md.
  • En activité retraite complémentaire « l’objectif est atteint » concernant la trajectoire de gains de productivité établie par l’Ani retraite de 2013. « Les contrats d’objectifs et de moyens fixés par la Fédération Agirc et Arrco ont été respectés dans leur ensemble », avance le groupe.
Après une année 2018 très fortement marquée par la constitution du nouvel ensemble, André Renaudin et Nicolas Gomart, directeur général délégué, sont revenus sur les prochaines étapes avec, comme prévu, le lancement d’un nouveau plan d’entreprise le 1er janvier 2021, et les premières synergies. Le géant ambitionne de se positionner sur deux segments stratégiques : d’une part l’ESS; d’autre part les seniors.
L’objectif est également d’ « offrir un continuum de produits et services » pour les 18 millions d’assurés, plus de 500 000 entreprises et 120 branches couvertes. Dès cette année, les réseaux de distribution seront mobilisés sur le multi-équipement, des expérimentations étant conduites pendant ce premier semestre (test de parcours de vente et analyse des conditions de réussite, cadrage des modalités de mise en œuvre optimale, …).

Publié dans la Lettre du 4 avril 2019 – Photo : André Renaudin, Directeur général d’AG2R LA MONDIALE MATMUT et Nicolas Gomart, Directeur général délégué – crédit : Laurent Villeret
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

mattis efficitur. Curabitur Nullam commodo eleifend