dans ASSURANCE MALADIE

Le syndicat de généraliste MG France a signé hier les deux accords conventionnels sur les CPTS (Communautés professionnelles de santé) et les assistants médicaux, négociés avec l’Uncam. De son côté, l’Uspo (Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine) a ratifié le texte sur les CPTS.

“Ces deux accords, insuffisants à bien des égards, constituent néanmoins la base d’une transformation de notre système de soins. MG France a choisi de dépasser le repli corporatiste, et s’inscrit résolument dans une dynamique volontariste de changement, dans l’intérêt de la population et des soignants. MG France réaffirme ainsi la place essentielle et centrale du médecin généraliste traitant dans le système de soins”, souligne un communiqué du syndicat de médecins généralistes. L’organisation indique par ailleurs qu’elle sera vigilante à une application “souple et bienveillante” de l’avenant 7 pour faciliter l’accès à un assistant médical pour tous les omnipraticiens le souhaitant. Elle sera également vigilante concernant le soutien des projets de CPTS dans les territoires par les ARS et l’Assurance maladie.

Concernant uniquement les CPTSl’Uspo incite les pharmaciens “à s’investir rapidement dans cette nouvelle organisation territoriale”. “Cet accord équilibré permet de répondre aux enjeux du vieillissement de la population et de l’augmentation des maladies chroniques, mais également de renforcer la prévention, l’efficience et la qualité de la prise en charge des patients, de faciliter l’articulation entre les établissements de santé et l’ambulatoire et d’améliorer les conditions d’exercice des professionnels de santé”, souligne-t-elle.


Publié dans la Lettre du 21 juin 2019 – Photo: P. Chagnon / Cocktail Santé

Articles recommandés
libero ipsum massa tristique id, libero. dolor. in risus. risus