dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

Les objectifs de créations de places d’accueil des jeunes enfants (crèches, assistantes maternelles et scolarisation à 2 ans) fixés pour les cinq dernières années ont été atteints à seulement 16%, selon le rapport du Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA), remis à Agnès Buzyn mardi dernier.

Le nombre de places à créer d’ici 2022 est estimé à 230 000 minimum « pour répondre aux besoins les plus immédiats », avec un coût évalué entre 400 et 600 Ms €. Les objectifs de créations de place et les fonds alloués seront fixés par la prochaine COG de la Cnaf 2018-2022, qui devrait être conclue dans les prochaines semaines.

Pour « donner un nouveau souffle à l’accueil par les assistantes maternelles », le Haut conseil préconise de développer les fonctionnements en réseau. Il propose également une baisse des restes à charge des familles pour le rapprocher de celui de l’accueil en crèche. Dans un objectif d’égalité entre territoires, il appelle à « rationaliser les aides versées aux collectivités en prenant en compte leur potentiel financier ». L’instance souligne la nécessité de favoriser l’égalité de toutes les familles sur un plan territorial, et de réduire les disparités sociales liées à la situation familiale ou professionnelle des parents, ou à l’enfant (maladie, handicap,…).

Enfin, le HCFEA évoque un renforcement de la gouvernance locale autour de schémas départementaux élaborés par l’ensemble des acteurs concernés, et déclinés par des conventions passées entre les collectivités et les CAF, responsables du suivi.


Initialement publié dans la Lettre du 16 avril 2018 – Crédit Photo: Olivier Clément/ Cocktail Santé
Articles récents

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

tempus sed Sed dolor. leo. sit Praesent porta.